Rechercher Article

105 Articles trouvé(e)(s)
16 Janvier 2023

Discrimination à l’emploi: l’importance d’une double approche

Une étude récente de Louis Lippens, sous la supervision du professeur Stijn Baert à l'UGent, montre qu'il existe encore d’importantes discriminations dans l'accès au monde du travail, que ce soit sur la base de l'âge, du handicap, du physique ou de l'origine ethnique. Elles ne semblent pas non plus diminuer au fil des ans, et ce malgré l'attention accrue accordée aux politiques de lutte contre la discrimination dans de nombreux pays. Pour sortir de cette impasse, Unia estime qu'il faut investir à deux niveaux: des tests de situation et une politique de prévention.

3 Octobre 2022

Bonne nouvelle pour le retour au travail des malades de longue durée

Unia reçoit régulièrement des signalements faisant état de discriminations dans l'application du parcours de réintégration. Les signalements reçus par Unia ont surtout révélé que le droit à un aménagement raisonnable pour les personnes handicapées n'est pas ou peu pris en compte au cours du parcours. L'arrêté royal du 11 septembre 2022 modifiant le Code du bien-être au travail en ce qui concerne le processus de réintégration des travailleurs en incapacité de travail adopte des modifications proposées par Unia. Le droit à des aménagements raisonnables au travail est essentiel pour atteindre un marché du travail inclusif. Une bonne application de l'obligation d’aménagement raisonnable peut conduire à une augmentation de la reprise du travail, selon Unia. 

22 Septembre 2022

Apprendre de l’accueil des Ukrainiens en Belgique : un rapport co-signé par 6 institutions adressé aux autorités

Des initiatives et mesures de soutien exceptionnelles ont été prises pour accueillir les Ukrainiens. D’autres catégories de personnes pourraient aussi en bénéficier. Unia s’est joint à l’IFDH (Institut Fédéral des Droits Humains) et 4 autres institutions actives dans le domaine des droits humains pour adresser une série de recommandations dans ce sens aux autorités. 

2 Juin 2022

Agression raciste d’un éboueur : une condamnation logique

Le tribunal correctionnel de Dinant vient de condamner l’agresseur d’un jeune éboueur d’origine africaine à une peine de travail de 100 h et une amende de 800 € pour coups et blessures avec la circonstance aggravante du mobile raciste. « Unia s’était constitué partie civile et nous nous félicitons que cette agression raciste et totalement gratuite soit sanctionnée » explique Patrick Charlier, directeur d’Unia.