Tribunal du travail de Liège, 20 février 2019

20 Février 2019
Domaine d'action: Emploi
Critère de discrimination: Convictions religieuses ou philosophiques
Arrondissement judiciaire: Liège
Juridiction: Tribunal du travail

Une dame travaille dans une pharmacie. Elle souhaite porter le voile, mais son employeur refuse. La tentative de négociation n’aboutit pas et elle finit par être licenciée.

Tribunal du travail de Liège, 20 février 2019

Date : 20 février 2019

Instance : Tribunal du travail de Liège

Critère : conviction religieuse et philosphique

Décision :

Il n’est pas question de discrimination, car l’employeur peut vouloir avoir une image neutre et l’interdiction garantit l’égalité entre les collègues.

Unia était partie à la cause.

En abrégé : Trib.trav.Liège, 20-02-2019

Téléchargements

Jurisprudence comparable Tribunal du travail de Liège, 20 février 2019

2 Décembre 2019

Cour du travail d’Anvers, 2 décembre 2019

Une institutrice maternelle s’estime discriminée au regard de ses collègues nommés. Elle prétend ne jamais avoir pu accéder à une nomination comme fonctionnaire puisqu’elle a toujours travaillé pour de courtes périodes dans des écoles qui ressortaient de pouvoirs organisateurs différents, de groupes d’écoles différents ou de communautés différentes. Elle se déclare pluraliste ce qui peut être considéré comme une conviction. Par jugement du 4 septembre 2018, le tribunal du travail avait estimé qu’il n’était pas question de discrimination.

4 Septembre 2018

Tribunal du travail d’Anvers, 4 septembre 2018

Une institutrice maternelle s’estime discriminée au regard de ses collègues nommés. Elle prétend ne jamais avoir pu accéder à une nomination comme fonctionnaire puisqu’elle a toujours travaillé pour de courtes périodes dans des écoles qui ressortaient de pouvoirs organisateurs différents, de groupes d’écoles différents ou de communautés différentes. Elle se déclare pluraliste ce qui peut être considéré comme une conviction.