Vers des mesures alternatives dans la lutte contre les discriminations et les délits de haine (2012)

Le Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme poursuit l’objectif de développer les mesures alternatives dans la lutte contre les discriminations et les délits de haine en proposant des outils spécifiques adaptés à la nature discriminatoire de l’acte.

Vers des mesures alternatives dans la lutte contre les discriminations et les délits de haine (2012)

Dans sa pratique quotidienne, le Centre cherche en priorité des solutions extra-judiciaires aux signalements et aux dossiers dont il est saisi. Il souhaite entre autres faire jouer aux mesures alternatives un rôle susceptible de répondre aux défis posés par les profondes mutations de notre société et les crispations que le «vivre-ensemble» peut cristalliser autour de la reconnaissance de l'autre dans sa diversité, et qui sont des aspects souvent délaissés dans les procédures judiciaires classiques.

Dans cette perspective, le Centre tient aussi à donner une place centrale à la victime afin de réparer le dommage causé et surtout de la restaurer dans sa dignité. L’auteur est aussi inclus dans cette démarche.

Publications comparables

13 Juin 2018

Rapport annuel 2017 : Refuser l’inertie

{title}

2017 a été une année chahutée. Les débats relatifs aux matières liées aux compétences d'Unia ont été vifs mais ont mené à plusieurs avancées pour lutter contre les discriminations. Il faut notamment citer l'adoption, en Région bruxelloise, d'une ordonnance permettant d'approcher un employeur sous une identité d’emprunt en vue de vérifier s’il discrimine un candidat (mystery shopping). Le fédéral a suivi, plus timidement, début 2018.