Orientation sexuelle

Une femme est licenciée après avoir révélé qu’elle était lesbienne ; un propriétaire ne veut louer son appartement qu’à des « familles normales » ; un club de loisirs refuse l’adhésion de deux hommes homosexuels âgés sous prétexte que leur présence pourrait « choquer » ; etc.

Unia ne reçoit qu’une centaine de signalements par an relatifs à la discrimination des lesbigays et à des actes homophobes. Mais ce chiffre ne révèle qu’une petite partie de la réalité car des victimes décident parfois de ne pas en parler. Face à ce constat, Unia appelle chacun à signaler les faits homophobes, qu’ils soient bénins ou graves.

Orientation sexuelle
  • Tu veux savoir ce qu’est la discrimination, ce qui est punissable par la loi et ce qui ne l’est pas ? Visite la page Quand réagir ?
  • Jette un œil sur la page Pourquoi réagir ? pour mieux comprendre l’intérêt de chaque signalement. Signaler des faits, c’est déjà réagir. Pour toi et pour les autres.
  • Tu penses avoir été harcelé-e, discriminé-e ou agressé-e à cause de ton orientation sexuelle et tu veux savoir comment réagir ? Clique sur l’onglet Comment réagir ?

Que fait Unia ?

Unia lutte contre l’homophobie et, plus largement, contre toutes les manifestations de discrimination, de rejet, d'exclusion, de haine et de violence fondées sur l'orientation sexuelle en :

  • conseillant et accompagnant les personnes discriminées ;
  • donnant des formations à la police et au parquet ;
  • organisant des campagnes, notamment lors de la Journée internationale de lutte contre l’homophobie (17 mai) ;
  • se concertant avec le secteur associatif ;
  • réalisant des études et en adressant des recommandations aux autorités.

Tu es discriminé-e ou témoin d’une discrimination basée sur l’identité de genre ? Unia te réorientera alors vers l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes.

Victime ou témoin
de discrimination ?

Signalez-le !