Retourner au travail après un cancer grâce à des aménagements raisonnables

13 Février 2019
Domaine d'action: Emploi
Critère de discrimination: Handicap

Suite à un cancer, un travailleur souhaite retourner travailler dans son institution publique. Il fait appel à Unia pour faire accepter à son employeur les aménagements raisonnables dont il a besoin.

Retourner au travail après un cancer grâce à des aménagements raisonnables

Un homme travaille depuis plus de 20 ans dans une institution publique. Suite à une récidive de cancer et à l'ablation d'une tumeur cérébrale, il souffre de séquelles neurologiques. Pour pouvoir retourner travailler en tenant compte de ses nouvelles limitations, il demande des aménagements raisonnables. Il fournit des rapports de ses médecins traitant et de la médecine du travail qui confirme leur nécessité. Il souhaite:

  • bénéficier du support de collègues pour certaines tâches techniques et informatiques spécifiques ;
  • suivre une formation Excel adaptée ;
  • ne pas être soumis à une exigence excessive de rendement.

Unia a interpelé l'employeur et a organisé une réunion avec la direction de l'institution publique. Un accord a été trouvé pour que ces trois aménagements soit mis en place et formalisés.

En savoir plus