Qu’est-ce qu’Unia ne fait pas?

Unia ne peut agir que dans le cadre de ses missions et ne défend donc pas toutes les personnes discriminées.

Qu’est-ce qu’Unia ne fait pas?

Unia n’est donc pas compétent pour les discriminations fondées sur des critères qui ne sont pas repris dans la loi. Il n’est pas compétent non plus pour les discriminations fondées sur le genre, celles-ci sont traitées par l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes (IEFH). Unia n’est pas non plus compétent pour les discriminations fondées sur la langue. Le respect des lois en matière d’emploi des langues par les services publics est assuré par la commission de contrôle linguistique, mais pour les autres discriminations linguistiques il n’existe pas d’organisme compétent. Unia ne s’occupe pas non plus de l’analyse des migrations, des droits fondamentaux des étrangers et de traite des êtres humains. C’est le rôle du Centre fédéral Migration, Myria.

Unia n’est pas un tribunal : les avis rendus par Unia ne sont pas contraignants, même si son expertise est largement reconnue.

Unia n’est pas un service social : Unia n'accompagne pas les personnes dans des démarches administratives ou sociales.

Unia n’est pas un bureau d'avocats : les spécialistes qui travaillent à Unia peuvent vous conseiller et vous accompagner gratuitement dans vos démarches. Ils ne sont pas avocats et ne peuvent donc pas vous représenter légalement.

Unia n’est pas compétent pour tout ce qui se passe en-dehors du territoire belge.