Rapport Annuel 2017 : Refuser l’inertie

2017 a été une année chahutée. Les débats relatifs aux matières liées aux compétences d'Unia ont été vifs mais ont mené à plusieurs avancées pour lutter contre les discriminations. Il faut notamment citer l'adoption, en Région bruxelloise, d'une ordonnance permettant d'approcher un employeur sous une identité d’emprunt en vue de vérifier s’il discrimine un candidat (mystery shopping). Le fédéral a suivi, plus timidement, début 2018.  

Année chahutée également en ce qui concerne le vivre-ensemble : le discours relatif à la diversité, en particulier aux personnes d’origine étrangère, se durcit. Il devient difficile aujourd’hui d’aborder des thèmes tels que l’inclusion, l’égalité, la neutralité sans recevoir des réactions issues du registre identitaire. Cette tendance risque d'être exacerbée en 2018 et 2019, années électorales.  

Tout ceci n'est pas sans conséquences pour Unia. En Flandre surtout, des voix s’élèvent dans certains rangs politiques pour mettre en doute notre rôle et certaines de nos positions. Notre statut, indépendant et interfédéral, dérange. Pourtant, les citoyens sont de plus en plus nombreux à faire appel à nos services. Unia a ouvert 2.017 nouveaux dossiers individuels, soit une hausse de 5,8% par rapport à 2016. Deux secteurs sont particulièrement concernés par cette hausse : celui de l'emploi et celui de la police/justice. Dans le secteur de l'emploi, nous remarquons qu'en plus des critères dits "raciaux", les critères du handicap et de l'état de santé sont des motifs de plus en plus fréquents d'ouverture d'un dossier.  

Enseignement : inclusion et pas ségrégation 

Ce rapport annuel consacre aussi un chapitre important à l'enseignement. La première édition du Baromètre de la diversité – Enseignement, parue en février 2018, met en évidence des différences de traitement, notamment en matière d’orientation, selon les caractéristiques des élèves et le positionnement assumé de certaines écoles sur le marché scolaire. Les enseignants expriment aussi le manque de soutien et de moyens pour appréhender la diversité au sein des classes. Unia recommande dès lors de soutenir et de former les acteurs scolaires afin de proposer un enseignement inclusif à tous les élèves.  

Logement et média 

Le rapport annuel analyse aussi les dernières évolutions dans deux autres secteurs : celui du logement et celui des médias, dont et surtout Internet et les réseaux sociaux. Ces évolutions sont réelles mais les engagements des acteurs concernés tardent à produire leurs effets.  

Objectif : société inclusive 

Malgré les réticences, les peurs et les discours qui remettent en cause, par petites touches, les droits humains, nous observons que l’inclusion progresse. Le constat partagé que l’exclusion et la ségrégation construisent des ghettos, des zones de non droit, de haine et de rejet mutuel, doit inciter tout un chacun à mieux appréhender la diversité.