Comment signaler un crime de haine ?

Les crimes de haine doivent être signalés à la police. Cela permet d’établir un procès-verbal qui est nécessaire pour pouvoir aller en justice. Parallèlement, vous pouvez contacter Unia pour obtenir une assistance juridique.

Comment signaler un crime de haine ?

Informations importantes à mentionner à la police :

  • Avez-vous été visé·e en raison d’une caractéristique personnelle, telle que votre couleur de peau, votre religion, votre orientation sexuelle… ? Dans ce cas, n’oubliez pas de demander à la police de l’indiquer explicitement dans le procès-verbal (PV).
  • Communiquez un maximum d’informations importantes :
    • Que s’est-il passé précisément ?
    • Quand et où les faits ont eu lieu ?
    • Quels propos ont été tenus ?
    • Vous souvenez-vous des paroles exactes ?
    • Y a-t-il des témoins ?
  • N’hésitez pas à faire établir une attestation médicale par un médecin si vous avez subi des lésions physiques ou psychologiques.   
  • Demandez toujours une copie du PV et déclarez-vous personne lésée. Cela vous permettra d’être informé·e de la décision finale.
Comment signaler un crime de haine ?

N’hésitez pas parallèlement à signaler le crime de haine auprès d’Unia.

Unia informe et accompagne les victimes et leurs proches et peut également aller en justice aux côtés de victimes.

Unia veille à ce que l’enquête tienne compte de l’aspect « crime de haine » et fait attention aux circonstances du crime, avant et pendant celui-ci : les propos tenus par l’auteur, le caractère de l’acte, les antécédents de l’auteur…