Chiffres d’Unia

L’une des missions d'Unia consiste à traiter des signalements relatifs à des faits potentiels de discrimination et de délits ou de discours de haine. Si nous sommes compétents pour traiter un signalement et s’il ne s’agit pas d’une simple demande d’information, nous ouvrons un dossier.

Chiffres d’Unia

Chiffres 2018

Tout comme en 2017, le nombre de signalement reçus par Unia a augmenté : nous avons enregistré 7 489 signalements (13,5% de plus qu’en 2017) et ouvert 2 192 nouveaux dossiers (8,7% de plus qu’en 2017). Biens et services est le domaine qui a engendré le plus de dossiers (28% du total des dossiers), suivi par l’emploi (23,3%) et les médias (15,1%). Les progressions les plus notables concernent les domaines des biens et services (+30,4% par rapport à 2017) et de l’enseignement (+28,9% par rapport à 2017). 

Tous domaines confondus, nous avons ouvert le plus de dossiers sur base des critères dits « raciaux » (33,9%), handicap (23,6%) et convictions religieuses ou philosophiques (12%). Les critères dont le nombre de dossiers a le plus augmenté sont l’orientation sexuelle (+48,8% par rapport à 2017), la fortune (+24%) et le handicap (+17,1%).  

Découvrez tous les chiffres 2018.

Chiffres d’Unia

Chiffres 2017

6.602, c’est le nombre de signalements individuels enregistrés par Unia en 2017. Il s’agit d’une augmentation de 17,5% par rapport à 2016. De ces signalements, 2.017 ont donné lieu à l’ouverture d’un dossier, soit une augmentation de 5,8%.

Les secteurs pour lesquels nous avons ouvert le plus de dossiers sont emploi (+13,5%) et police/justice (+26,6%). Le secteur vie en société a également connu une augmentation de 11,3 %.

En ce qui concerne les critères : les plus fortes augmentations concernent les critères dits "raciaux" (+12%), la fortune (+34,4%) et l'état de santé (+52,9%).

Découvrez tous les chiffres 2017.

Chiffres d’Unia

Rapport chiffres 2016

En 2016, Unia a reçu 5.619 signalements de discrimination potentielle, messages haineux et délits de haine ayant abouti à la constitution de 1.907 dossiers. Il s’agit d’une hausse significative du nombre de signalements par rapport à l’année précédente. De 4.554 signalements enregistrés en 2015, on passe en effet à 5.619 signalements enregistrés en 2016, soit une augmentation de 23%.

Les dossiers ouverts concernent en grande majorité des discriminations potentielles fondées sur les critères raciaux (30% des dossiers), le handicap (28% des dossiers) et les convictions religieuses (14% des dossiers). 

Sur cette page, vous pouvez télécharger le rapport chiffres 2016 complet.

Chiffres d’Unia

Rapport chiffres 2015

En 2015, Unia a reçu 4.554 signalements de discriminations potentielles, qui ont conduit à l’ouverture de 1.596 dossiers. C’est une légère baisse par rapport à 2014. Mais la tendance générale est à la hausse depuis 2010.

Hormis dans les domaines de l’enseignement, des faits de société et des activités diverses, nous observons une diminution du nombre de dossiers dans les autres domaines.

Les trois principaux critères étaient, comme en 2014, les critères dits « raciaux » (38% de tous les dossiers), le handicap (22%) et les convictions religieuses ou philosophiques (19%). Venaient ensuite : l’âge (5%), l’orientation sexuelle (5%), la fortune (4%), l’état de santé (4%).

Les 3 principaux domaines sociétaux concernés étaient, comme en 2014, les biens et services (24% de tous les dossiers, dont et surtout le logement), les médias (23%, dont et surtout Internet), le marché de l’emploi et du travail (22%). Venaient ensuite : l’enseignement (11%), la vie en société (des problèmes de voisinage ou dans l’espace public) (10%) et le secteur des « activités diverses » comme, par exemple, un évènement culturel, sportif,…(4%).

Sur cette page, vous pouvez télécharger le rapport chiffres 2015 complet.

Chiffres précédents ?