Attentat au Musée juif de Belgique: “Le caractère antisémite a été reconnu par les jurés”

12 Mars 2019
Domaine d'action: Vie en société
Critère de discrimination: Racisme

"Le choix du lieu de cette attaque n’est pas le fruit du hasard, le caractère antisémite a été reconnu par les jurés", réagit Unia à la condamnation de Medhi Nemmouche par la Cour d'assises de Bruxelles. Nacer Bendrer a, quant à lui, été reconnu co-auteur pour lui avoir fourni les armes utilisées.

Unia tient à souligner la qualité des débats et se félicite des vertus pédagogiques d’un tel procès, à l’exception notable de la défense de Mehdi Nemmouche. "Lorsque des terroristes visent des juifs ou des lieux symboliques de la judaïté - avant le Musée juif, pensons à l’attentat perpétré par Mohammed Merah - cela constitue une attaque directe contre l’ensemble de notre société et cela annonce souvent d’autres attentats", insiste Patrick Charlier.

L’arrêt établit que Medhi Nemmouche et Nacer Bendrer avaient "la volonté de nuire à la population belge en général et à la communauté juive en particulier portant gravement atteint à l’État belge".

C’est en raison de l’intention antisémite de l’auteur des faits qu’Unia s’était constitué partie civile aux côtés des victimes et des autres parties civiles. "Nous avons tenu à ce que cet élément ne soit pas évacué des débats au profit de théories fumeuses et complotistes", dit Patrick Charlier.

Articles comparables

18 Janvier 2021

L’action de jeunes en rollers dans le quartier juif d’Anvers est inadmissible

Deux jeunes Anversois d'origine palestinienne ont tout récemment fait le tour du quartier juif d'Anvers en rollers, en arborant un drapeau palestinien. Ils ont ciblé des Juifs de manière individuelle et ont publié une vidéo de leur action sur YouTube. Cet événement a provoqué beaucoup d'émoi dans la communauté juive d'Anvers. Unia a reçu plusieurs signalements se rapportant à cet événement.