Saint-Nicolas : une fête pour tous les enfants

23 Novembre 2021
Domaine d'action: Autres domaines
Critère de discrimination: Racisme

Qui dit Saint-Nicolas, dit retour de la polémique autour de la représentation du Père Fouettard : qu’ils soient pour ou contre, les citoyens nous contactent pour savoir s’il s’agit de racisme et comment appréhender ce phénomène de société.

Dialogue, créativité et prise de conscience

La représentation « traditionnelle » du Père Fouettard est particulièrement stéréotypée : un serviteur noir, pas très malin, parfois menaçant, affublé d’une tignasse noire bouclée, le visage entièrement grimé de noir. Ces stéréotypes sont non seulement blessants, mais ils peuvent aussi créer des préjugés qui, à leur tour, peuvent mener à du racisme ou à de la discrimination. Cette vidéo vous explique comment naît la discrimination.

Unia encourage dès lors à opter pour une représentation positive et inclusive du Père Fouettard et du grand Saint. En Flandre où le folklore est fort présent, un accord en ce sens a d’ailleurs été signé en 2016 par les principaux réseaux de l’enseignement, les médias destinés aux enfants et les magasins de jouets. Depuis, Saint-Nicolas est plus régulièrement accompagné par des personnages au visage couvert de suie.

Unia souligne l’importance du dialogue, de la créativité et la prise de conscience nécessaire dans tout débat relatif aux traditions. Le dialogue, pour apprendre à découvrir les sensibilités des uns et des autres, la créativité pour imaginer ensemble des traditions inclusives et une prise de conscience pour identifier les nombreux stéréotypes qui circulent encore. Avec, comme objectif ultime, une fête de Saint-Nicolas qui convienne à tous les enfants.

Que dit la loi ?

L’utilisation du personnage du Père Fouettard est-elle contraire à la loi anti-discrimination et/ou la loi antiracisme ? La réponse est non. Même si le personnage est représenté de manière stéréotypée, il ne s’agit pas d’une forme punissable de racisme, contrairement à une représentation qui serait accompagnée de propos ou d’actes racistes répréhensibles. Une simple représentation du Père Fouettard n’est donc pas punissable aux yeux de la loi.

Articles comparables

10 Décembre 2018

Unia s’inquiète de l’antisémitisme en Belgique

Unia demande aujourd’hui au Sénat pendant les auditions sur l’antisémitisme la réinstauration d’une cellule de veille contre l’antisémitisme. Unia demande aussi au ministre Kris Peeters, fraichement en charge de l’Égalité des chances, de faire le premier pas vers un plan d’action interfédéral pour lutter contre les discriminations et le racisme. L’antisémitisme demeure un problème persistant. L’Agence des droits fondamentaux (FRA) remet le sujet à l’ordre du jour avec son enquête à grande échelle menée auprès de 16.000 Juifs dans 12 pays de l’Union européenne.

25 Octobre 2021

Joyce : « Ça serait déjà un grand pas si cette génération ose s’exprimer sur le racisme et la discrimination »

En 2020, Joyce et son petit ami rentrent dans la librairie De Slegte à Louvain. Une femme les interpelle et les traite de « sales étrangers ». Joyce filme l’interpellation et sa vidéo devient rapidement virale. À la suite de cet événement, Joyce est allée en justice et a pu compter sur le soutien d’Unia. Elle vous raconte son histoire.