“Ne venez plus dans ce magasin, il y a trop souvent des vols ici”

2 Mars 2018
Domaine d'action: Biens et services
Critère de discrimination: Racisme

Un client d’origine algérienne a le sentiment d’être surveillé chaque fois qu’il rentre dans un magasin de sport particulier. Il y a pourtant déjà acheté plusieurs paires de chaussures de sport et survêtements pour ses enfants. Quand le père du gérant lui a suggéré de ne plus venir dans le magasin, car « il y a trop souvent des vols », il a fait appel à Unia.

“Ne venez plus dans ce magasin, il y a trop souvent des vols ici”

Le client se rendait régulièrement dans un magasin de sport parce que ses enfants appréciaient y faire des courses, mais il se sentait à chaque fois surveillé et contrôlé excessivement. Alors qu’il était ressorti un jour sans faire d’achats, le père du gérant l’a rattrapé pour lui demander pourquoi il n’avait rien acheté. Le client a répondu qu’il n’avait rien trouvé à son goût et a demandé s’il y avait un problème. Le père a répondu : "alors ne venez plus ici, il y a trop souvent des vols!"

Le client a frappé à la porte d’Unia. Il a mentionné que le gérant du magasin et sa femme ont entendu la conversation mais ne sont pas intervenus. Il a été affecté par cet événement, surtout parce que cela s’est déroulé devant ses enfants.

Entretien de médiation

Le point de contact local de Unia a établi un premier contact avec le gérant du magasin pour vérifier l’histoire. La femme du gérant a confirmé au téléphone la politique de surveillance du magasin de sport. Elle a déclaré que les étrangers volent davantage et que le magasin doit donc prendre des mesures pour ne pas tomber en faillite. Au cours de la conversation, elle a également dit que son mari ne voudrait sans doute pas discuter de cette situation.

Lorsque nous avons contacté le gérant, il s’était préparé à un entretien de médiation où les deux parties ont l’opportunité de raconter leur version des faits. Cette conversation a été constructive. Le gérant s’est excusé pour le comportement de son père, il a montré de l’empathie pour le client et l’a invité à revenir dans son magasin. Le client est sorti de l’entretien satisfait. 

En savoir plus