Une école agit suite à un cas d’harcèlement

19 Juin 2018
Domaine d'action: Vie en sociétéEnseignement
Critère de discrimination: Racisme

Une maman dont la fille est harcelée à l’école à cause de sa couleur de peau, prend contact avec Unia. L’enfant est scolarisée dans une petite commune et peu de ses camarades sont d’origine étrangère.  

Une école agit suite à un cas d’harcèlement

Unia contacte l’école. Suite à une discussion, il semble que l’école dispose de peu d’expérience avec les enfants d’origine étrangère et qu’elle cherche à mettre en place une politique de diversité. L’école estime qu’il est nécessaire de réagir au harcèlement. Au cours de la discussion avec Unia, l’école accepte d’investir davantage dans une politique anti-harcèlement et, pour cela, d’impliquer différents groupes :

  • Les parents reçoivent plus d’informations au sujet de la politique anti-harcèlement. Ils seront aussi informés sur les possibilités concrètes et des activités scolaires autour de la discrimination.
  • Les élèves travaillent ensemble sur la question de la discrimination.
  • Les enseignants sont sensibilisés à la problématique des discriminations : notamment via une formation sur la manière d’aborder le racisme et les discriminations.

En ce qui concerne l’élaboration des deux derniers points, l’école peut compter sur le soutien d’Unia. Une rencontre en présence d’Unia, dans le rôle de médiateur, a également été organisée entre la mère et l’école afin de rétablir la communication.

En savoir plus