Rapport parallèle au comité des droits de l’enfant de l’ONU

1 Mars 2018
Domaine d'action: Tous les domaines
Critère de discrimination: Tous les critères
Niveau de pouvoir: International

Unia, Myria, et le Service de lutte contre la pauvreté ont déposé en mars 2018 un rapport parallèle conjoint au comité des droits de l'enfant de l'ONU. Cela rentre dans leurs missions de suivi de la Convention internationale des droits de l’enfant. 

Rapport parallèle au comité des droits de l’enfant de l’ONU

L’État belge a rendu son rapport en juillet 2017. Dans ce rapport, plusieurs points en lien avec les compétences de Unia ont été soulevés. C'est notamment le cas de questions liées aux conséquences de la lutte contre le terrorisme, au transport scolaire et au caractère inégalitaire de notre système d’enseignement.

Unia, le Centre fédéral Migration Myria, et le Service de lutte contre la pauvreté, la précarité et l'exclusion sociale souhaitent attirer l'attention du comité des droits de l'enfant de l'ONU sur les progrès, mais aussi les points à améliorer dans la politique belge en matière de droits de l'enfant. Le Délégué général aux droits de l’enfant et son homologue flamand, le Kinderrechtencommissaris, ont également envoyé un rapport parallèle.

Le rapport parallèle d'Unia est disponible en anglais sur cette page.