Discrimination fondée sur l’âge par un bureau de sélection

9 Septembre 2015
Domaine d'action: Emploi
Critère de discrimination: Âge

Un bureau de sélection place en ligne une offre d’emploi pour une fonction commerciale auprès d’un de ses clients. Sur son site web, le bureau de sélection mentionne ne sélectionne que des profils jeunes âgés de trente ans maximum. Suite au signalement d’un candidat intéressé âgé de plus de 35 ans, le Centre a pris contact avec le bureau de sélection.

Le Centre informe le bureau de sélection qu’il existe une interdiction de discriminer sur base de l’âge et s’engage un dialogue. Le bureau de sélection s’engage à respecter l’interdiction de discriminer sur base de l’âge et sollicite un délai pour l’adaptation de sa stratégie commerciale.

Quelques semaines plus tard, le bureau de sélection – qui avait adopté une attitude très ouverte et constructive – reprend contact avec le Centre. Il avait décidé de supprimer de son site web les conditions relatives à l’âge et de stipuler dans toute nouvelle offre d’emploi que la sélection ne s’opère pas sur base de l’âge, mais exclusivement sur base des compétences et des expériences. En outre, le bureau portera son attention sur le recrutement de candidats ayant une vaste expérience sur le marché du travail par le biais d’une offre adaptée de ses offres d’emploi.

Articles comparables

1 Juillet 2021

Gand réalise ses premiers tests de discrimination à l’emploi et ne compte pas s’arrêter là

L’âge et la surdité peuvent sensiblement influencer les chances de décrocher un emploi. C’est ce que confirment les récents résultats de tests de situation réalisés sur le marché du travail à Gand. Ils rejoignent les observations d’Unia dans le cadre de ses signalements et dossiers, et démontrent l’utilité de ces tests. Ils illustrent également le rôle des autorités locales dans la lutte contre la discrimination et pour un marché du travail plus inclusif.