Une compagnie aérienne fait réaliser un audit sur l’accessibilité

28 Novembre 2016
Domaine d'action: Biens et services
Critère de discrimination: Handicap

Suite à une plainte déposée auprès d’Unia par deux personnes handicapées qui ont rencontré de grandes difficultés à embarquer, une compagnie aérienne européenne s’engage à revoir ses procédures d’enregistrement et même à verser un dédommagement.

Il aura fallu trois tentatives à une dame malvoyante pour arriver à réserver un vol pour elle et son chien d’assistance, les deux premiers essais ayant été annulés au motif de la présence de son animal. Malgré cela, quelques heures avant son départ, la dame s’est vue refuser l’accès à l’embarquement: la compagnie aérienne avait omis d’introduire les autorisations nécessaires dans le système de réservation ! 

Chaise roulante : passez votre chemin

La même compagnie a refusé, lors d’un autre vol, d’embarquer le fauteuil électrique d’un passager. L’usager avait pourtant soigneusement suivi la procédure d’enregistrement. Cette fois aussi, la faute incombait au service clientèle de la compagnie aérienne. Les procédures n’avaient pas été respectées conduisant dans ce cas-ci à un refus pur et simple de monter à bord de l’avion. 

Discrimination

Estimant dans ces deux cas que la société en question avait fait preuve de discrimination, Unia lui a demandé plus d’explications. Le problème a été reconnu et, ensemble, une solution négociée a pu être envisagée.

Par ailleurs, les passagers ont reçu un dédommagement et la compagnie aérienne compte désigner un expert qui mènera un audit auprès de ses services. Ensuite des mesures seront prises pour améliorer l’accessibilité de ses vols.

Voir également :

Restez informé·e

Restez informé·e de nos différentes activités :

Suivez-nous sur :