Une pizzeria et la police mis au courant des chiens d’assistance

3 Décembre 2018
Domaine d'action: Biens et services
Critère de discrimination: Handicap

Les chiens d’assistance doivent avoir accès aux lieux publics. C’est ce que dit la loi. Mais tout le monde ne connait pas la loi. Unia est intervenu auprès d’une pizzeria et de la police pour rappeler les règles. 

Une pizzeria et la police mis au courant des chiens d’assistance

Une femme aveugle s’est rendue dans sa pizzeria préférée avec son chien d’assistance. Mais commander sa part de pizza s’avère plus difficile que d’habitude. Le restaurant a changé de mains et les nouveaux proriétaires refusent de la laisser entrer avec son chien d’assitance. Elle leur explique ses droits... en vain. Elle appelle donc la police. 

Les agents de police qui se rendent sur place ne semblent pas non plus connaître les règles en vigueur pour les chiens d’assistance. Ils lui conseillent donc de commander son repas depuis le pas de la porte. 

La cliente, perplexe, a raconté son histoire à Unia. En collaboration avec le fonctionnaire de référence au sein de la zone de police, nous avons joué le rôle de médiateur avec la pizzeria. Les propriétaires n’étaient pas au courant de leur obligation de laisser entrer les chiens d’assistance et ont compris leur erreur.  

En parallèle, les règles ont aussi été communiquées auprès des policiers de la zone. Ils savent désormais quelles mesures prendre en cas de situation similaire.  

En savoir plus: 

  • Plus d’infos sur le handicap comme critère de discrimination 
  • Vous vous êtes déjà retrouvé·e dans une situation similaire? Signalez-le à Unia