L’impact du conflit dans la bande de Gaza sur les rapports interculturels et sur le degré d’antisémitisme en Belgique

Cette étude examine si le conflit dans la bande de Gaza, et plus précisément l’opération « Plomb durci », a eu un impact sur les rapports interculturels et sur le degré d’antisémitisme en Belgique.

A la suite de l’opération militaire « Plomb Durci » menée par l’armée israélienne sur la bande de Gaza du 27 décembre 2008 au 18 janvier 2009, de nombreuses manifestations de protestation ont eu lieu dans plusieurs grandes villes à travers le monde. En Belgique, lors des manifestations du 31 décembre à Anvers et du 11 janvier à Bruxelles, des individus affichèrent des slogans antisémites visant la communauté Juive en Belgique. Ces évènements furent directement repris par la presse et différents acteurs s’inquiétèrent de ces débordements.

De manière presque systématique, à chaque intensification du conflit entre les militaires israéliens et des groupements dans les territoires palestiniens, la question se pose de savoir dans quelle mesure il existe un lien (plus ou moins direct, plus ou moins fort) entre les actes antisémites et xénophobes commis en Europe et les évènements dans cette partie du Moyen-Orient. D’aucuns affirment même qu’il existe en quelque sorte une importation du conflit israélopalestinien. Dans quelle mesure cette affirmation est-elle correcte ?

Cette recherche a été réalisée à la demande d'Unia.

Publications comparables

3 Décembre 2018

Mesures et climat : conséquences post-attentats

{title}

Si le terrorisme n’est évidemment pas un phénomène nouveau, il nous faut admettre que les attaques commises en Europe depuis 2015, singulièrement en France et en Belgique, ont transformé notre société. Ces attentats ont créé un profond climat d’anxiété dans la population et ont contribué à la polarisation de la société, avec un regard devenu plus suspicieux voir haineux à l’encontre de la communauté musulmane.

13 Juin 2018

Rapport annuel 2017 : Refuser l’inertie

{title}

2017 a été une année chahutée. Les débats relatifs aux matières liées aux compétences d'Unia ont été vifs mais ont mené à plusieurs avancées pour lutter contre les discriminations. Il faut notamment citer l'adoption, en Région bruxelloise, d'une ordonnance permettant d'approcher un employeur sous une identité d’emprunt en vue de vérifier s’il discrimine un candidat (mystery shopping). Le fédéral a suivi, plus timidement, début 2018.  

2 Juillet 2020

Identifier et affronter des problèmes et abus dans la sélectivité policière

{title}

Unia a financé une recherche sur les pratiques de sélectivité policière menée en collaboration avec l’Institut national de criminalistique et de criminologie (INCC) et la zone de police de Bruxelles Nord. Principal enseignement ? Le management d’une zone de police impacte fortement les pratiques des policiers. C’est donc à ce niveau qu’il faut travailler pour améliorer la relation entre la police et la population.