Situation des gens du voyage après l’opération de police dite « strike » du 7 mai 2019

Le Conseil de l'Europe, le rapporteur spécial des Nations unies sur les droits de l'homme pour les minorités et la Commission européenne doivent examiner si la police et la justice n'ont pas pris des mesures excessives contre des gens du voyage. C'est ce qu'affirme Unia dans deux rapports sur les actions de la police et de la justice au cours d'une enquête à grande échelle sur une fraude automobile. Sur base de témoignages, les rapports énumèrent les graves conséquences de ces mesures pour des familles entières, y compris les enfants, les personnes âgées et les malades. 

Situation des gens du voyage après l’opération de police dite « strike » du 7 mai 2019

Le 7 mai 2019, la police a perquisitionné plusieurs terrains où résidaient des gens du voyage dans le cadre d’une mission de lutte contre un trafic de voitures. À cette occasion, 90 caravanes ont notamment été saisies. Depuis lors, de nombreuses familles se retrouvent sans toit, ont vu leur compte en banque bloqué sans explication et leur voiture désimmatriculée sans avoir fait l’objet d’une saisie.

Le 18 mai, Unia et le délégué général aux Droits de l’enfants de la Fédération Wallonie-Bruxelles ont manifesté leur inquiétude dans une page blanche publiée dans La Libre. Ils y demandent que les droits fondamentaux des gens du voyage soient respectés et que les pouvoirs publics mettent en place des solutions d’hébergement.

Selon les témoignages qu’Unia a pu récolter, ces mesures présentent un risque de disproportionnalité et de discriminations et de traitements inhumains et dégradants.

A l’heure de la parution du rapport du 11 juillet 2019, une vingtaine de caravanes auraient été revendues sur ordre du parquet fédéral. Les instances internationales ont reçu le rapport le 12 juillet.

Le 30 septembre 2019, Unia a écrit un rapport complémentaire pour attirer l'attention, entre autres, sur la situation des gens du voyage dont les comptes bancaires sont encore bloqués cinq mois après l'opération.

En savoir plus?

Lisez les communications et rapports d'autres organisations sur cette opération et ses conséquences:

Publications comparables

13 Juin 2018

Rapport annuel 2017 : Refuser l’inertie

{title}

2017 a été une année chahutée. Les débats relatifs aux matières liées aux compétences d'Unia ont été vifs mais ont mené à plusieurs avancées pour lutter contre les discriminations. Il faut notamment citer l'adoption, en Région bruxelloise, d'une ordonnance permettant d'approcher un employeur sous une identité d’emprunt en vue de vérifier s’il discrimine un candidat (mystery shopping). Le fédéral a suivi, plus timidement, début 2018.  

14 Février 2014

Discrimination et désaffiliation des jeunes issus de l’immigration

{title}

Pour les jeunes "issus de l'immigration", l’origine étrangère de leur famille, la mauvaise réputation de leur quartier ou encore l’échec scolaire auquel ils ont été confrontés constitue autant d’obstacles à leur entrée dans la vie active. Le malaise exprimé par et au sujet de ces jeunes est révélateur d’un problème structurel plus large et plus profond. C’est ce que souligne cette étude.