Plan bruxellois de lutte contre le racisme : un pas dans la bonne direction

23 Décembre 2022
Domaine d'action: Tous les domaines
Critère de discrimination: Racisme

Ce jeudi 15 décembre 2022, le Gouvernement bruxellois a adopté son nouveau Plan de lutte contre le racisme 2023-2026. Le plan est doté d’une cinquantaine mesures dans différents domaines de compétences : prévention, sensibilisation, logement, emploi, fonction publique, affaires sociales, santé, espace public et mobilité.

Ce nouvel outil devrait permettre de lutter plus efficacement contre le racisme dans la société bruxelloise et constitue donc un pas dans la bonne direction. Néanmoins, un plan interfédéral contre le racisme se fait toujours attendre.

Unia avait remis un avis sur le projet de plan et avait eu l’opportunité d’en discuter avec le cabinet du Secrétaire d’Etat à l'Égalité des chances Bruxellois. Nous sommes satisfaits que certaines de nos recommandations aient été intégrées dans le plan final.

Citons quelques points positifs du plan:

  • Le renforcement et la pérennisation du financement des associations antiracistes qui travaillaient jusqu’à présent avec des bouts de ficelle.
  • L’implication d’Unia, en tant que partenaire, dans de nombreuses actions dans les domaines de la santé, la prévention et la sensibilisation, la police, les droits des Roms et des Gens du voyage, les tests de discrimination à l’emploi et au logement, etc.
  • La création d’un Conseil régional de lutte contre le racisme incluant la société civile. 
  • L’amélioration et la simplification des dépôts de plainte et de signalements relatifs aux discriminations dites raciales à l’emploi, grâce à des synergies entre Actiris, l’Inspection régionale de l’emploi, l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes et Unia.

Nous regrettons néanmoins que les actions positives, dispositif fondamental pour favoriser la diversité dans le domaine de l’emploi, n’aient pas été intégrées dans le plan, alors que les partenaires sociaux bruxellois (Brupartners) avaient eux aussi clairement appelé le gouvernement à prendre ses responsabilités sur le sujet.

L’adoption de ce Plan bruxellois de lutte contre le racisme n’est cependant qu’un premier pas. En effet, il faudra veiller à concrétiser et financer les mesures envisagées dans les prochaines années. Unia estime qu’il est impératif que la mise en œuvre du plan soit monitorée par un comité d’accompagnement réunissant, outre les instances publiques, une représentation large de la société civile. 

Articles comparables

25 Mars 2022

[Opinion] Parviendra-t-on ENFIN à l’adoption d’un plan ambitieux de lutte contre le racisme en Belgique ?

Le processus d’élaboration d’un plan national d’action contre le racisme lancé il y a plus d’un an semble s’être enlisé. Ce plan, attendu depuis plus de vingt ans, s’avère pourtant un levier indispensable pour combattre le racisme. Il est urgent que les responsables politiques impliqués mettent tout en œuvre pour parvenir à un programme ambitieux de mesures dans ce domaine.    

21 Mars 2022

Unia demande d’urgence des solutions structurelles contre la discrimination des personnes afrodescendantes

À l’occasion de la journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale, Unia publie un rapport sur les discriminations des personnes afrodescendantes en Belgique et émet une série de recommandations. Emploi, logement et enseignement sont trois grands domaines dans lesquels les discriminations et les inégalités se font particulièrement sentir. « Le contraste entre leur niveau élevé de formation et leur faible taux d’emploi est frappant », s’inquiète Patrick Charlier, directeur d’Unia.