Unia salue l’adoption de mesures fédérales pour lutter contre le racisme

19 Juillet 2022
Domaine d'action: Tous les domaines
Critère de discrimination: Racisme

Le gouvernement fédéral a approuvé à la mi-juillet quelque 70 mesures pour lutter contre le racisme. Unia accueille positivement ces premières mesures mais regrette que celles-ci n’aient pas été adoptées dans le cadre du plan interfédéral de lutte contre le racisme attendu depuis plus de 20 ans.

L’adoption de 70 mesures fédérales pour lutter contre le racisme dans l’emploi, la santé, la justice, la fonction publique, le digital et de nombreux autres domaines est certainement un pas dans la bonne direction. Unia salue donc l’initiative fédérale qui concrétise en partie l’engagement de la Belgique.  

Notre pays s’était engagé en 2001 à l’issue du sommet de Durban à adopter un plan interfédéral de lutte contre le racisme. Pour Unia, un tel plan doit être ambitieux et aborder tous les domaines de la société pour offrir une action coordonnée de toutes les entités du pays, ce qui n’est hélas pas encore le cas pour le moment.    

Unia appelle donc les différentes entités du pays à parvenir à un compromis pour concrétiser enfin ce plan interfédéral attendu depuis trop longtemps.  

Articles comparables

25 Mars 2022

[Opinion] Parviendra-t-on ENFIN à l’adoption d’un plan ambitieux de lutte contre le racisme en Belgique ?

Le processus d’élaboration d’un plan national d’action contre le racisme lancé il y a plus d’un an semble s’être enlisé. Ce plan, attendu depuis plus de vingt ans, s’avère pourtant un levier indispensable pour combattre le racisme. Il est urgent que les responsables politiques impliqués mettent tout en œuvre pour parvenir à un programme ambitieux de mesures dans ce domaine.    

21 Mars 2022

Unia demande d’urgence des solutions structurelles contre la discrimination des personnes afrodescendantes

À l’occasion de la journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale, Unia publie un rapport sur les discriminations des personnes afrodescendantes en Belgique et émet une série de recommandations. Emploi, logement et enseignement sont trois grands domaines dans lesquels les discriminations et les inégalités se font particulièrement sentir. « Le contraste entre leur niveau élevé de formation et leur faible taux d’emploi est frappant », s’inquiète Patrick Charlier, directeur d’Unia.