Un forfait de base énergie pour tous ?

8 Décembre 2022
Domaine d'action: LogementBiens et services
Critère de discrimination: Autres critères

La flambée des prix de l’énergie pousse le gouvernement fédéral à accorder une aide supplémentaire aux ménages. L’importance de ces mesures d’aide mérite d’être soulignée. Mais comment touchent-elles réellement les personnes en situation de vulnérabilité ? Unia demande des mesures supplémentaires. 

Unia a reçu des signalements de personnes ou groupes vulnérables qui sont totalement ou partiellement privés du forfait de base pour l'électricité (61 €/mois) et le gaz (135 €/mois). 

Les résidents des centres de soins voient leurs frais de logement augmenter fortement, mais ils ne peuvent prétendre à aucune allocation pour le gaz et l'électricité.  

De même, les personnes qui se chauffent à l'électricité et n'ont donc pas de raccordement au gaz ne bénéficient que de la prime d'électricité de 61 €/mois. C’est le cas en particulier des personnes vulnérables sur le plan socio-économique qui vivent dans des logements vétustes, mal isolés et équipés d'accumulateurs ou de convecteurs électriques. Le fait de ne pas disposer de ces 135 euros par mois pendant cinq mois fait une grande différence.  

Les primes actuelles n’aident pas tous les individus et groupes vulnérables à faire face à la crise énergétique. Unia demande des mesures supplémentaires afin de toucher toutes les personnes en situation de vulnérabilité. 

Articles comparables

22 Septembre 2022

Apprendre de l’accueil des Ukrainiens en Belgique : un rapport co-signé par 6 institutions adressé aux autorités

Des initiatives et mesures de soutien exceptionnelles ont été prises pour accueillir les Ukrainiens. D’autres catégories de personnes pourraient aussi en bénéficier. Unia s’est joint à l’IFDH (Institut Fédéral des Droits Humains) et 4 autres institutions actives dans le domaine des droits humains pour adresser une série de recommandations dans ce sens aux autorités.