Collaboration avec la police fédérale : rapport annuel 2017

La police intégrée travaille en collaboration avec Unia sur les questions de diversité. Cette collaboration offre la possibilité de développer toute une série d’actions qui doivent déboucher à long terme sur des résultats au sein de la police elle-même ainsi qu’entre la police, la population et les acteurs de la société civile.

Collaboration avec la police fédérale : rapport annuel 2017

Unia met à disposition ses connaissances dans trois domaines :

  • Juridique, afin de mettre sur pied au sein de la police et de la magistrature des réseaux concernant les délits de haine ;
  • Gestion de la diversité, afin de produire un changement au sein de l’organisation, plus précisément par le développement d’une politique de diversité ;
  • Techniques de formation, afin d'instaurer un dialogue et proposer des plans d’action ‘sur mesure’, répondant à la réalité à laquelle est confrontée la police intégrée.

En matière de diversité, quels sont les défis auxquels la police fait face ? Comment la collaboration entre Unia et la police peut-elle apporter des réponses ?  

Le rapport annuel 2017 met l'accent sur les mesures qui ont été prises par la police et Unia afin de relever ces défis. 

Publications comparables

13 Juin 2018

Rapport Annuel 2017 : Refuser l’inertie

{title}

2017 a été une année chahutée. Les débats relatifs aux matières liées aux compétences d'Unia ont été vifs mais ont mené à plusieurs avancées pour lutter contre les discriminations. Il faut notamment citer l'adoption, en Région bruxelloise, d'une ordonnance permettant d'approcher un employeur sous une identité d’emprunt en vue de vérifier s’il discrimine un candidat (mystery shopping). Le fédéral a suivi, plus timidement, début 2018.