Racisme au sein du SIAMU – Synthèse de témoignages (2021)

Unia a recueilli une série de témoignages de pompiers, dont il ressort clairement qu'il y a un problème de racisme et de discrimination, mais aussi qu'il y a eu un traitement déficient de ce problème au sein du SIAMU.

En octobre 2019, Unia a reçu le signalement d’une recrue d’origine maghrébine suite au vandalisme de son casque d’abord et de son casier ensuite. Il affirmait que ces incidents n’étaient que la partie émergée de l’iceberg, ce qui a été rapidement confirmé par la vingtaine de témoignages et signalements que nous avons reçus. Ces témoignages nous ont permis de prendre conscience que les difficultés rencontrées par la recrue n’étaient pas un fait isolé mais étaient symptomatiques d’un problème structurel au sein du SIAMU.

En juin 2020, nous avons rédigé une synthèse de témoignages dont l’objet était de rassembler l’ensemble des faits évoqués par les témoins. Celle-ci a été adressée à la direction du SIAMU et s’en est suivi la décision du Secrétaire d’Etat chargé de la Lutte contre l'Incendie et l'Aide médicale urgente, Pascal Smet d’organiser une audit de cette institution.   

L’issue de celui-ci a été présenté le 4 mai 2021 à la commission des affaires intérieures du Parlement de la Région de Bruxelles-capitale et Unia a été invité à s’exprimer.

Sur cette page, vous pouvez consulter:

  • une version révisée et anonymisée de la synthèse de témoignages de juin 2020, ainsi que notre position par rapport aux recommandations formulées par Moore Business Consulting;
  • la réaction de la direction du SIAMU, à sa demande (son courrier du 29 octobre 2020.).

Pour Unia, la présente synthèse de témoignages illustre l’existence d’une culture raciste prégnante au sein du SIAMU permise par l’impunité dont bénéficient les auteurs de faits et propos à caractère raciste, xénophobe ou islamophobe.  

Publications comparables

14 Février 2014

Discrimination et désaffiliation des jeunes issus de l’immigration

{title}

Pour les jeunes "issus de l'immigration", l’origine étrangère de leur famille, la mauvaise réputation de leur quartier ou encore l’échec scolaire auquel ils ont été confrontés constitue autant d’obstacles à leur entrée dans la vie active. Le malaise exprimé par et au sujet de ces jeunes est révélateur d’un problème structurel plus large et plus profond. C’est ce que souligne cette étude.

13 Juin 2018

Rapport annuel 2017 : Refuser l’inertie

{title}

2017 a été une année chahutée. Les débats relatifs aux matières liées aux compétences d'Unia ont été vifs mais ont mené à plusieurs avancées pour lutter contre les discriminations. Il faut notamment citer l'adoption, en Région bruxelloise, d'une ordonnance permettant d'approcher un employeur sous une identité d’emprunt en vue de vérifier s’il discrimine un candidat (mystery shopping). Le fédéral a suivi, plus timidement, début 2018.