Les problèmes constatés chez les pompiers de Bruxelles appellent des décisions fermes

4 Décembre 2020
Domaine d'action: Emploi
Critère de discrimination: Racisme

Il y a plus d'un an, un article de presse a fait état d’intimidations racistes au sein des pompiers de Bruxelles. L'indignation était grande, et rapidement, Unia a reçu de nombreux témoignages concernant des problèmes de racisme et de discrimination au sein des pompiers. Unia s'est immédiatement mis au travail et a interpellé la direction des pompiers de Bruxelles à ce sujet. Des mesures fermes s’imposaient pour améliorer la situation sur le terrain. 

Unia reçoit régulièrement des demandes d'information diverses sur le dossier. En parallèle, nous continuons à recevoir de nouveaux signalements. Unia ne donne en général pas de détails sur les cas individuels, ni sur le contenu des échanges avec les personnes concernées. Cette réserve est déterminante pour pouvoir coopérer avec la direction des pompiers dans une confiance mutuelle totale. Néanmoins, il est important de clarifier certains points qui peuvent donner un aperçu de la manière dont le dossier a été traité. C'est pourquoi aujourd'hui, plus d'un an après les premiers signalements, nous faisons un état des lieux de ce qui s'est passé depuis lors. 

Dialogue engagé, témoignages recueillis 

Lorsqu’Unia ouvre un dossier, la première étape consiste toujours à entamer un dialogue avec toutes les parties. Nous avons donc immédiatement pris contact avec la direction des pompiers de Bruxelles pour connaitre leur point de vue et la manière dont elle a réagi à ces problèmes. Parallèlement, Unia a recueilli une série de témoignages de pompiers, dont il ressort clairement qu'il y a un problème de racisme et de discrimination, mais aussi qu'il y a eu un traitement déficient de ce problème. 

Pour Unia, c'est clair : en tant que service public, les pompiers doivent être à la disposition de tous·tes les Bruxellois·e·s, chacun·e a droit à la sécurité. Cela vaut bien sûr aussi pour les pompiers eux-mêmes, qui doivent pouvoir faire leur travail dans des conditions sûres. Les pompiers doivent également refléter la société dans la composition de leur personnel, ce qui n'est possible que si des mesures concrètes et décisives sont prises. 

Entre-temps, un partenaire externe a également été désigné pour auditer l'organisation sur ce sujet. L'objectif de cette enquête est de déterminer exactement où se situent les difficultés et de trouver des solutions aux problèmes identifiés dans l'enquête. Unia est évidemment à la disposition de ce partenaire externe pour partager son expérience et ses connaissances sur ce thème. 

Unia attend une bonne collaboration avec tous les partenaires dans ce dossier, en premier lieu avec les pompiers de Bruxelles eux-mêmes.  

Articles comparables

1 Juillet 2021

Gand réalise ses premiers tests de discrimination à l’emploi et ne compte pas s’arrêter là

L’âge et la surdité peuvent sensiblement influencer les chances de décrocher un emploi. C’est ce que confirment les récents résultats de tests de situation réalisés sur le marché du travail à Gand. Ils rejoignent les observations d’Unia dans le cadre de ses signalements et dossiers, et démontrent l’utilité de ces tests. Ils illustrent également le rôle des autorités locales dans la lutte contre la discrimination et pour un marché du travail plus inclusif.