Étude sur la participation citoyenne des personnes en situation de handicap

27 Septembre 2018
Domaine d'action: Tous les domaines
Critère de discrimination: Handicap

L’article 29 de la Convention des Nations Unies rappelle le droit des personnes handicapées à participer à la vie politique. Ce droit inclut notamment le droit de voter et d’être élu-e.

Dans le cadre des élections communales de 2018 et des élections régionales, fédérales et européennes de 2019, Unia réalise une étude portant sur la participation citoyenne des personnes en situation de handicap intellectuel et/ou psychique.

Étude sur la participation citoyenne des personnes en situation de handicap

Contexte 

Les obstacles rencontrés par les personnes handicapées pour exercer leur droit de vote sont souvent pensés en termes de mobilité et d’accessibilité des sites électoraux. Or, les personnes en situation de handicap intellectuel et/ou psychique vivent des difficultés qui ne se limitent pas au jour des élections.

En effet, dans les faits, ces personnes sont les plus éloignées du vote, notamment parce qu’elles manquent de support, d’informations, d’un environnement accessible, d’un entourage formé et informé, ou encore parce qu’à tort, elles sont considérées comme incapables de voter.

Unia a donc décidé de réaliser une étude afin d’identifier les obstacles rencontrés par ces personnes et par leur entourage pour exercer effectivement leur droit de vote. Le terrain d’investigation comprendra les trois régions.

Méthodologie

Pour mener à bien cette étude, Unia adressera aux personnes concernées un questionnaire à compléter en ligne individuellement ou lors d’entrevues et/ou rencontres collectives avec des personnes vivant en structure d’hébergement collectif et/ou fréquentant un centre de jour et/ou bénéficiant d’un service d’accompagnement.

Parallèlement à la consultation du public cible, les experts de terrain (direction, personnel des centres, services et hôpitaux, services publics…) seront interrogés sur les pratiques en matière de droit de vote et les obstacles/difficultés qu’ils rencontrent eux-mêmes ou qu’ils estiment être rencontrés par les personnes handicapées.

Résultats

Suite aux élections de 2018 : 

Des premières pistes de recommandations pourront être formulées et partagées afin de favoriser autant que possible l’exercice du droit de vote du public cible en vue des élections régionales, fédérales et européennes de 2019.

Ces recommandations seront adressées à toutes personnes ayant un rôle à jouer dans l’exercice du droit de vote des personnes en situation de handicap, notamment aux structures d’accueil, aux familles, aux hôpitaux psychiatriques, à l’entourage de la personne.

Suite aux élections de 2019 : 

De nouvelles entrevues avec le public cible et son entourage seront organisées. Il sera alors possible de mesurer le taux de participation aux élections et de le comparer avec les résultats issus des élections de 2018.

Cette étude prendra fin en décembre 2019 et un rapport final de recommandations sera adressé et discuté avec les milieux de vie et les autorités.

Articles comparables