Les Jeunes Vlaams Belang font parvenir massivement à Unia des signalements qui dénoncent les enseignants ‘de gauche’

8 Septembre 2021
Domaine d'action: Enseignement
Critère de discrimination: Autres critères

La semaine dernière, les Jeunes Vlaams Belang en ont appelé à dénoncer les discours de gauche tenus en classe via un formulaire de contact. Ces signalements ont, à l’insu de leurs auteurs, été envoyés directement à Unia. 

Unia a ainsi reçu plusieurs milliers d'emails envoyés à partir du formulaire de signalement publié sur le site des Jeunes Vlaams Belang. Si une partie de ces emails étaient anonymisés, Unia a reçu environ 7 500 formulaires qui ne l’étaient pas. On pouvait notamment y lire le nom, l’adresse, la date de naissance et le numéro de GSM des auteurs de ces formulaires ainsi que les informations sur l’école qu’ils fréquentent.  

« Personne ne peut nous envoyer des signalements sans l’autorisation explicite de la personne à l’origine du signalement », s’étonne Unia. « Nous avons pris contact avec l’Autorité de protection de données pour nous conseiller sur les mesures à prendre. Nous comptons également prendre contact avec les Jeunes Vlaams Belang. Nous déplorons cette violation de la confidentialité des données personnelles. » 

L’Autorité de protection des données a lancé une enquête au sujet des formulaires en ligne des Jeunes Vlaams Belang car les convictions politiques font partie des ‘données personnelles sensibles’ protégées par le RGPD. Ce qui signifie que leur traitement est en principe interdit.  

Quoi qu'il en soit, Unia déplore et condamne cet appel des Jeunes Vlaams Belang à compléter un formulaire de dénonciation, qui induit une polarisation inutile. Nous plaidons pour un environnement scolaire inclusif, où élèves et enseignants se sentent accueillis, quelle que soit leur couleur politique. 

Articles comparables

29 Octobre 2020

Cours à distance : Unia demande une attention particulière pour les groupes vulnérables

Les élèves et étudiants ne sont pas tous égaux face aux décisions prises récemment concernant l’enseignement à distance, que ce soit dans l’enseignement secondaire ou supérieur.  La situation difficile à laquelle sont confrontés les élèves et étudiants issus de groupes vulnérables doit être prise en compte pour éviter qu'ils ne décrochent totalement ou abandonnent leurs études lors des prochaines semaines/mois. Unia demande donc aux différents établissements d’enseignement concernés par ces mesures de prendre en compte tous les élèves et étudiants dans l’organisation pratique des cours et dans leurs méthodes d'évaluation.  

4 Février 2018

L’enseignement en Belgique reste inégalitaire selon l’origine sociale ou ethnique des élèves

Nous sommes tous nés égaux, parait-il. Et pourtant dès les bancs de l’école, certains enfants sont plus égaux que d’autres, tous ne reçoivent pas les mêmes chances.  Unia s’empare de cette question  en publiant aujourd’hui son Baromètre diversité Enseignement.  Une vaste étude commanditée à l’ULB, la KU Leuven et l’UGent et qui met  en évidence des processus structurels induisant des inégalités entre les élèves. 

22 Septembre 2021

Lutte contre le harcèlement scolaire : Unia salue les initiatives prises en Fédération Wallonie-Bruxelles

En cette rentrée académique, tant la Ministre de l’éducation, Caroline Désir, que la Ministre de l’enseignement supérieur et de la promotion sociale, Valérie Glatigny, ont annoncé leur volonté d’implémenter une politique globale de lutte contre le harcèlement et les violences dans l’enseignement. Unia encourage vivement la mise en place d’un cadre cohérent pour permettre aux différents établissements d’inscrire de manière structurelle les actions de prévention, de détection et de suivi des faits de harcèlement en concertation avec les acteurs concernés.