Une vidéo d’Unia vous explique “Comment fonctionne la discrimination”

29 Avril 2019
Domaine d'action: Tous les domaines
Critère de discrimination: Tous les critères

Quelles sont les étapes qui nous amènent à discriminer une personne ou un groupe de personnes ? C’est ce qu’Unia va tenter de vous expliquer en quelques mots dans sa nouvelle vidéo.

Les stéréotypes

Tout le monde en a et c’est tout à fait normal.

Un stéréotype, c’est une idée toute faite que l’on a au sujet d’une personne ou d’un groupe de personnes. 

Ils peuvent être positifs ou négatifs, mais attention, ils correspondent rarement à la réalité !   

  • Exemples : les Africains sont de bons danseurs, les Suisses sont lents, les Allemands sont travailleurs…

Les préjugés

Après les stéréotypes, peuvent venir les préjugés.   

Les préjugés colorent notre regard : si je juge une personne négativement, je vais sûrement avoir un comportement négatif.  

  • Exemple : en croisant une personne qui mendie dans la rue, on se dit qu’elle doit être profiteuse, alcoolique, paresseuse.

On la juge avant même de la connaître, on se base sur l’image que l’on a de ce groupe.   

La discrimination

Les stéréotypes et préjugés peuvent mener à des discriminations.  

Une discrimination est un comportement qui consiste à traiter autrement quelqu’un ou à l'exclure simplement parce qu’il est différent.  

  • Exemple : une personne refuse d’engager un homme de 54 ans, car elle imagine qu’il est décalé par rapport aux nouvelles technologies, qu’il manque d’adaptabilité et a une santé fragile. 

    Cette personne a un comportement discriminatoire.
     
  • Pourquoi ? Parce qu’elle ne le traite pas de manière égale par rapport aux autres candidat·e·s. Elle l’exclut simplement à cause de son âge et non de ses compétences.  

La vidéo rappelle qu'il est possible de prendre du recul et de déconstruire nos préjugés afin d’éviter tout comportement interdit par la loi antidiscrimination.    

Articles comparables

8 Février 2019

Unia et d’autres organisations demandent à la Belgique de faire plus d’efforts pour protéger les droits des enfants

Le Comité des droits de l'enfant des Nations Unies a tenu sa 80ième session les 24 et 25 janvier dernier à Genève. Dans ses 55 recommandations adressées à la Belgique, il réclame, notamment, la fin de la détention des enfants migrants, l’inclusion des enfants en situation de handicap dans l’enseignement général et la gratuité effective de l’école. Le Comité s’inquiète, par ailleurs, du niveau élevé de pauvreté infantile marqué par des disparités importantes selon les régions en Belgique