Unia continue à travailler dans l’intérêt de tous les citoyen·ne·s

12 Octobre 2020
Domaine d'action: Tous les domaines
Critère de discrimination: Tous les critères

Le Bureau du Parlement flamand a décidé aujourd'hui de suggérer à l'assemblée plénière de ne pas proposer de nouveaux membres pour le conseil d'administration d'Unia.

« Nous prenons acte de cette décision », réagit Patrick Charlier, directeur d’Unia. « Cette décision n'affecte pas le fonctionnement d'Unia. Nous continuons à travailler dans l'intérêt de tous les citoyen·ne·s de ce pays, et les membres du conseil d'administration concernés continueront à exercer leur fonction. Il est essentiel que les citoyen·e·s puissent continuer à nous adresser leurs questions relatives à la discrimination, au racisme et à l’(in)égalité de traitement ».

« Nous tenons à souligner que les standards internationaux relatifs aux organismes de promotion de l'égalité exigent des procédures claires et transparentes pour la nomination de membres indépendants des conseils d'administration. D'autres parlements en Belgique ont déjà adopté des appels ouverts à cet égard ».

Articles comparables

27 Juillet 2021

“On a encore accompli de belles choses aujourd’hui ! ” La parole à nos collaborateurs locaux

“Les vieilles branches”, c’est ainsi que se présentent Katia et Annick, en riant. Depuis 2012, leur duo est le point de contact privilégié des décideurs politiques, partenaires et requérants locaux pour toute question relative à la diversité et à la discrimination en Flandre occidentale. Nous les avons rencontrées à Bruges, d’où elles rayonnent dans trois autres villes de Flandre occidentale.

15 Juin 2021

La crise du coronavirus pèse lourdement sur le travail d’Unia

La société en général et le travail d’Unia en particulier ont fortement été marqués par la crise du coronavirus en 2020. Les mesures exceptionnelles ont aggravé la vulnérabilité de nombreux citoyens et conduit à des tensions et des frictions supplémentaires. Unia a ouvert l’année dernière 2 189 dossiers, dont 11% liés à la crise du coronavirus. Le phénomène de Black Lives Matter ainsi que les discriminations à l’emploi ont également eu un impact sur le travail d’Unia.  

12 Novembre 2020

Unia promeut le vivre-ensemble même pendant le coronavirus

La crise du Covid qui sévit dans notre pays a alimenté une méfiance mutuelle parmi la population. « Nous constatons une forte tendance à culpabiliser ou à désigner des boucs émissaires », déclare Patrick Charlier, directeur d'Unia. « Nous devons contrer  cette tendance qui ne profite à personne et au contraire soutenir les nombreuses formes de solidarité que cette pandémie a également fait apparaitre. Le Covid n’est pas encore derrière nous. Nous devons apprendre à vivre avec ce virus sans détruire le liant de notre société. »