Rapport parallèle pour le Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes (CEDAW) (2022)

Saviez-vous que 86% des aidants proches de personnes handicapées sont des femmes ? Ou encore que le taux d’emploi des femmes d’origine étrangère reste plus faible que celui des hommes et qu’elles occupent plus souvent des temps partiels, des emplois moins bien payés ou dans des secteurs moins valorisés (comme aide ménagère par exemple) ?

Toutes ces questions et bien d’autres font l’objet du rapport parallèle rédigé par Unia et Myria à l’attention du Comité des Nations Unies pour l’élimination de la discrimination à l'égard des femmes.

En tant qu’Institution Nationale des Droits de l’Homme, Unia rédige un rapport parallèle chaque fois que la Belgique fait l’objet d’un examen périodique. Les Comités onusiens se basent sur ces rapports, ainsi que sur ceux de la société civile, pour dialoguer avec la Belgique à propos de la situation nationale en termes de droits humains et des améliorations qui pourraient y être apportées.

Après le dialogue (appelé « dialogue constructif »), les Comités remettent des « observations finales », dans lesquelles figurent leurs préoccupations et leurs recommandations vis-à-vis de l’Etat.

Publications comparables