Rapport parallèle pour l’Examen Périodique Universel de la Belgique (2020)

Le Conseil des droits de l’homme des Nations unies réalisera l'Examen Périodique Universel de la Belgique en 2021. La société civile peut, jusqu’au 15 octobre 2020, apporter des informations complémentaires et un autre regard sur cette évaluation. Vous trouverez sur cette page le rapport réalisé par Unia, avec Myria et le Service de lutte contre la pauvreté. 

Qu’est-ce qu’est l’Examen Périodique Universel ?

Le Conseil des droits de l’homme des Nations unies réalise tous les 5 ans un examen auprès des Etats-membres pour évaluer la manière dont les Droits humains sont respectés dans chaque pays. Les résultats de cette évaluation sont compilés dans un rapport, et sont assortis de recommandations. L’Etat doit les mettre en oeuvre avant le prochain EPU. L’EPU est un levier d’action important pour améliorer le respect des droits humains !

Pour l’Examen Périodique Universel de la Belgique en 2021, le Conseil des droits de l’homme des Nations unies évaluera si la Belgique a respecté les engagements du dernier examen périodique en vue d’améliorer les droits humains dans notre pays.

Que contient le rapport parallèle ?

Unia, Myria et le Service de lutte contre la pauvreté, la précarité et l'exclusion sociale ont préparé un rapport parallèle. Nous y compilons nos conclusions et nos recommandations sur la manière dont la Belgique respecte et promeut les droits humains. Dans notre rapport, nous montrons que la Belgique a respecté certains de ses engagements, mais qu’elle peut mieux faire.

Pour en savoir plus, lisez notre communiqué de presse, ou téléchargez le rapport complet sur cette page.

Vous pouvez également consulter la contribution de: