Discrimination à l’emploi: l’importance d’une double approche

16 Janvier 2023
Domaine d'action: Emploi
Critère de discrimination: Tous les critères

Une récente étude du chercheur Louis Lippens, sous la supervision du professeur Stijn Baert de l'UGent, montre qu'il existe encore d’importantes discriminations dans l'accès au monde du travail, que ce soit sur la base de l'âge, du handicap, du physique ou de l'origine ethnique. Elles ne semblent pas non plus diminuer au fil des ans, et ce malgré l'attention accrue accordée aux politiques de lutte contre la discrimination dans de nombreux pays. Pour sortir de cette impasse, Unia estime qu'il faut investir à deux niveaux: des tests de situation et une politique de prévention.

Instaurer des tests de situation

Unia invite une nouvelle fois les différentes autorités de notre pays à suivre l'exemple des gouvernements fédéral et bruxellois afin de permettre aux services d’inspection de réaliser des tests de situation sur la base d’indications objectives ou de "témoins d’alerte" indiquant une éventuelle discrimination. Grâce à des algorithmes qui recherchent systématiquement d'éventuelles pratiques discriminatoires dans les bases de données ou, plus simplement, en comparant la composition du personnel d'une entreprise à la composition moyenne des travailleurs du secteur, un service d'inspection peut effectuer des contrôles ciblés.

Un nombre croissant de villes et communes souhaitent elles aussi contribuer à une politique anti-discrimination (plus) efficace et organisent leurs propres tests de situation. Ainsi, la ville de Gand a lancé ce type de test sur le marché du travail. Et la ville d'Anvers a réalisé une mesure zéro en 2020 au niveau sectoriel via des "tests de correspondance". Un plan d'amélioration est en cours et une 2e réunion sera organisée pour vérifier s'il porte ses fruits. Unia salue les efforts des villes et communes, qu'il continuera à soutenir. 

Prévenir les discriminations

Si une application et un contrôle rigoureux sont importants, la prévention l'est aussi. Unia préconise notamment d’adapter la législation antidiscrimination afin d’obliger les employeurs à prendre des mesures de prévention pour garantir l'égalité de traitement. Pour ce faire, les services existants de prévention et de protection au travail, les instances publiques et les conseillers en matière de diversité des partenaires sociaux peuvent les aider à développer des analyses de risques, des enquêtes auprès du personnel et des plans de prévention adaptés à leur situation. L’élaboration d’une procédure de signalement interne qui permette à l'employeur de réagir rapidement et de manière appropriée en cas de situations à risque constitue un élément important d'une politique de prévention en matière d’égalité de traitement

Articles comparables