Lutte contre le harcèlement scolaire : Unia salue les initiatives prises en Fédération Wallonie-Bruxelles

22 Septembre 2021
Domaine d'action: Enseignement
Critère de discrimination: Tous les critères

En cette rentrée académique, tant la Ministre de l’éducation, Caroline Désir, que la Ministre de l’enseignement supérieur et de la promotion sociale, Valérie Glatigny, ont annoncé leur volonté d’implémenter une politique globale de lutte contre le harcèlement et les violences dans l’enseignement. Unia encourage vivement la mise en place d’un cadre cohérent pour permettre aux différents établissements d’inscrire de manière structurelle les actions de prévention, de détection et de suivi des faits de harcèlement en concertation avec les acteurs concernés.

    Nos services recueillent chaque année des témoignages de harcèlement, qui se produisent entre élèves ou étudiants, ou impliquent un membre du personnel. Une approche appropriée de ces situations complexe comprend :

    • Le dialogue et l’implication de multiples acteurs concernés ;
    • Une détection de ces situations en amont ;
    • Une meilleure information de chacun ;
    • Une coordination des acteurs en prise dans le processus.

    De plus, les équipes éducatives doivent pouvoir disposer de toutes les informations, ressources, outils nécessaires et bénéficier de formations adaptées. De nombreuses pistes de prévention existent. Nous sommes ravis d’apprendre que la Fédération Wallonie-Bruxelles prend à cœur de les développer et de les implémenter au sein de l’ensemble des établissements d’enseignement.

    Ces initiatives rencontrent nos recommandations*, issues notamment des résultats du Baromètre de la Diversité dans l’enseignement, de prévoir des programmes de prévention structurels du harcèlement dans l’enseignement mais aussi de veiller à l’amélioration du climat scolaire au sein de chaque établissement, au bien-être des jeunes et au renforcement des liens avec les étudiants, les élèves et leurs familles, dans le respect de leurs différences.

    Nous restons à disposition des différents acteurs pour collaborer tant à la concrétisation de ces programmes (pour penser les dispositifs de traitement des signalements par exemple), qu’à leur évaluation. Car l’école est un monde en soi, mais pas hors du monde : gageons que le vécu des jeunes dans leur milieu scolaire, s’il est bénéfique et en prise avec la réalité, rayonnera ensuite dans le reste de leur parcours de vie.

    Articles comparables

    24 Avril 2020

    Unia et le Service de lutte contre la pauvreté demandent aux hautes écoles et universités une attention particulière pour les groupes vulnérables

    Les étudiants ne sont pas tous égaux en confinement. La situation difficile des étudiants issus de groupes vulnérables doit être prise en compte pour éviter qu'ils abandonnent leurs études lors de la prochaine session d'examen. Unia et le Service de lutte contre la pauvreté demandent donc aux hautes écoles et aux universités de prendre en compte tous les étudiants dans leurs méthodes d'évaluation.  

    12 Octobre 2021

    Covid Safe Ticket et activités éducatives : l’un ne se fera pas au détriment de l’autre

    Participer à des activités dans le cadre scolaire (excursion, classes de dépaysement…) ne peut pas être conditionné à la possession d’un Covid Safe Ticket (CST). Or, en cas de voyages scolaires, certains établissements exigent des élèves de produire un pass sanitaire pour pouvoir non seulement accéder au pays visité mais aussi à différentes activités (restaurants, visites, déplacements dans le pays,…).