Rechercher Article

150 Articles trouvé(e)(s)
7 Janvier 2019

L’attentat au musée juif de Bruxelles, un crime de haine à caractère antisémite

Si Unia a décidé de se constituer partie civile dans le dossier de l’attentat au musée juif, c’est parce qu’il y voit un acte de haine à l’égard des Juifs. "Les auteurs n'ont pas choisi leurs victimes au hasard, mais ils ont clairement ciblé les Juifs, c'est clair pour nous", souligne Patrick Charlier directeur d’Unia.  Nous tenons à ce que le caractère antisémite de cet acte soit reconnu.

10 Décembre 2018

Unia s’inquiète de l’antisémitisme en Belgique

Unia demande aujourd’hui au Sénat pendant les auditions sur l’antisémitisme la réinstauration d’une cellule de veille contre l’antisémitisme. Unia demande aussi au ministre Kris Peeters, fraichement en charge de l’Égalité des chances, de faire le premier pas vers un plan d’action interfédéral pour lutter contre les discriminations et le racisme. L’antisémitisme demeure un problème persistant. L’Agence des droits fondamentaux (FRA) remet le sujet à l’ordre du jour avec son enquête à grande échelle menée auprès de 16.000 Juifs dans 12 pays de l’Union européenne.

28 Novembre 2018

En Belgique, la couleur de peau est toujours un obstacle

En Europe, les personnes d’origine africaine sont encore trop souvent victimes de discriminations et de harcèlement en raison de la couleur de leur peau. Ce constat ressort d’une étude menée auprès de 6 000 personnes noires dans divers Etats membres de l’Union européenne par la FRA, l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne. En Belgique également, la situation de ce groupe de population reste inquiétante, comme le rélève Unia.

8 Octobre 2018

Une fonctionnaire européenne victime de propos antisémites avant d’être frappée: l’agresseur condamné

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a donné raison à Unia et à une fonctionnaire européenne qui avait été victime de propos antisémites et de coups et blessures avec circonstance aggravante. “Le juge a qualifié les faits de graves et inadmissibles”, précise Patrick Charlier, directeur d’Unia, qui s’inquiète des agressions verbales et menaces à l’égard des Juifs de Belgique.