Qu’est-ce que l’enseignement inclusif?

L'enseignement inclusif signifie que tous les élèves apprennent ensemble dans le même environnement scolaire. Cela concerne les élèves en situation de handicap ou non, ainsi que les primo-arrivants qui ne parlent pas la langue ou les étudiants issus de familles qui éprouvent des difficultés. 

Un système éducatif inclusif est un système dans lequel les écoles adaptent leurs infrastructures, leurs méthodes, leur matériel pédagogique et leur politique du personnel à tous les élèves. Ils veillent ainsi à ce que chaque élève se sente chez lui à l'école. Le système éducatif s'adapte alors aux besoins de chaque élève, et non l'inverse.  

Chaque élève est unique

Dans un enseignement inclusif, l'accent est mis sur une éducation de qualité pour tous, afin que les écoles puissent aider chaque élève à obtenir les meilleurs résultats et à participer pleinement. Cela se fait en reconnaissant d'emblée que chaque élève est différent et a des besoins spécifiques, et en y répondant.   

L’enseignement inclusif se distingue donc de : 

  • L'exclusion : les élèves en situation de handicap sont totalement privés de leur droit à l'éducation ; 
  • La ségrégation : ils doivent apprendre dans un système d’enseignement séparé ; 
  • L’intégration : ils sont placés dans des classes ordinaires sans recevoir le soutien approprié et doivent s’adapter.
Qu’est-ce que l’enseignement inclusif?

Objectif final : un système unique d’enseignement inclusif 

Aujourd'hui, en Belgique, de nombreux élèves en situation de handicap suivent un enseignement spécialisé. Cependant, les recherches montrent que l'éducation séparée est étroitement liée à de mauvais résultats scolaires et au développement faible de compétences. En outre, ces élèves sont plus susceptibles de se retrouver dans des entreprises de travail adapté, sont plus dépendants financièrement, ont moins de possibilités de vivre de manière indépendante et forment des communautés plus faibles après l'obtention de leur diplôme. [1] 

L’enseignement inclusif signifie, à long terme, que l'éducation ordinaire et spécialisée fusionnent en un seul système éducatif inclusif pour tous les élèves. Pour y parvenir, il est essentiel que les enseignants et les écoles reçoivent des ressources et un soutien adéquats. 

En route vers l’inclusion 

La Communauté française a adopté fin 2017 le Décret relatif à l'accueil, à l'accompagnement et au maintien dans l'enseignement ordinaire fondamental et secondaire des élèves présentant des besoins spécifiques. Celui-ci présente néanmoins certains freins à un enseignement inclusif, notamment quand il interdit les aménagements au niveau des « objectifs d’apprentissage définis par les référentiels inter-réseaux de compétences ».  

Le Pacte d’excellence, dans son avis n°3, oppose au modèle actuel un modèle d’école plus inclusif tout en permettant aux équipes éducatives de faire face à une plus grande hétérogénéité des classes. Le Pacte veut adapter des objectifs pédagogiques et des programmes. Cependant, bien que l’on puisse saluer le trajet parcouru vers une école plus inclusive, il ne s’agit pas d’une réelle volonté de fusionner les deux types d’enseignement dans un système unique inclusif mais de les rapprocher. 

Plus d’information ? 

[1] European Agency for Special Needs and Inclusive Education, Evidence of the Link Between Inclusive Education and Social Inclusion: Final Summary Report (S. Symeonidou, ed.), 2018 Odense, Denmark., p. 6.