Unia satisfait de l’accord du gouvernement de la Région wallonne

19 Septembre 2019
Domaine d'action: Tous les domaines
Critère de discrimination: Tous les critères

Unia salue la formation du nouveau gouvernement de la Région wallonne ainsi que l’adoption de mesures prometteuses dans le domaine de la lutte contre les discriminations.

En matière d’emploi, notre institution se félicite de la volonté d’introduire un cadre légal organisant des tests de situation, dispositif qui permettra d’objectiver les phénomènes de discrimination à l’embauche. L’objectif de renforcer les politiques de promotion de la diversité au sein des organisations publiques et privées ne peut qu’être accueilli positivement. Quant au souhait de développer une administration diversifiée en matière d’égalité hommes femmes, d’emploi des personnes en situation de handicap et d’emploi de personnes d’origine étrangère, il est à saluer.

L’attention particulière qu’entend déployer le gouvernement en faveur d’une réelle inclusion des personnes en situation de handicap tout au long de la vie est une bonne nouvelle. Nous pointons en particulier les objectifs de favoriser la plus large autonomie des personnes en situation d’handicap (choix du mode de vie, du lieu de vie), de soutenir leur intégration professionnelle (accompagnement, formation, adaptation du cadre de travail) et d’adopter un plan de mise en accessibilité des bâtiments et aménagements ouverts au public. Unia souhaite que ce dernier soit assorti d’un cadre juridique fort afin de faire évoluer de manière significative la situation. La mise en place d’une conférence interministérielle consacrée à la politique du handicap et la création d’une fonction consultative représentant les personnes en situation de handicap et leurs associations représentatives sont également indispensables en vue de se conformer à la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées. 

Unia accueille positivement l’annonce faite par le gouvernement de vouloir adopter un plan de lutte contre les discriminations dans l’accès au logement. Nous espérons que cette initiative permettra d’étendre les compétences des services régionaux de l’inspection du logement afin qu’ils soient en mesure de poursuivre les faits de discrimination en recourant par exemple aux tests de situation. Nous regrettons par contre la faible ambition, au regard des besoins, en termes de construction de nouveaux logements publics et en particulier sociaux. Il en va de même de l’abandon de l’idée de créer un Fonds central de garantie locative. Unia attire également l’attention de l’exécutif sur la nécessité de créer rapidement de nouveaux terrains d’accueils (temporaires et résidentiels) pour les gens du voyage - un besoin reconnu depuis de nombreuses années. 

Notre institution se réjouit enfin du soutien qu’apportera le gouvernement au lancement d’un plan interfédéral d’action contre le racisme et attire son attention sur la nécessité de procéder à une évaluation périodique de son décret antidiscrimination.

Unia suivra de près la réalisation de ces différents projets durant la prochaine législature et se tient à disposition pour soutenir leur mise en œuvre. 

Articles comparables