Unia toujours à vos côtés malgré le coronavirus

30 Mars 2021
Domaine d'action: Tous les domaines
Critère de discrimination: Tous les critères

Lutter contre les discriminations ne s’arrête pas avec le coronavirus. Unia, plus que jamais, est là pour vous écouter et pour vous aider, mais dans le respect des consignes de confinement. Qu’est-ce que ça change pour vous ? 

Vous avez signalé une discrimination ? 

  • Nous analysons tous les signalements. Mais compte tenu des circonstances, le traitement de votre signalement peut prendre plus de temps que d’habitude. 

Vous voulez signaler une discrimination ? 

  • Utilisez de préférence le formulaire en ligne de signalement
  • Notre numéro gratuit 0800 12 800 reste accessible les lundis, mercredis et vendredis de 9h30 à 13h. 
  • Nos bureaux sont toutefois fermés tant à Bruxelles que dans nos points de contact locaux et nous n’organisons plus de rendez-vous en face-à-face. 

Vous avez une formation, un accompagnement, un séminaire prévu·e avec Unia ? 

  • Si vous avez des questions concernant une activité d’Unia, merci d’envoyer un mail à votre personne de contact. 

Vous vous posez des questions sur le respect des droits fondamentaux ? 

  • Unia analyse sérieusement les conséquences parfois très négatives des mesures de protection par le gouvernement sur les droits fondamentaux de certains groupes de la population. En savoir plus

Vous voulez vous (in)former sur la diversité ? 

  • Notre outil en ligne eDiv reste accessible et est 100% gratuit. Il vous aidera à gérer la diversité au travail. 
  • Toutes nos publications sont disponibles sur notre site

Nos équipes continuent à travailler du mieux qu’elles peuvent depuis leur domicile. Leur engagement ne faiblit pas, mais la rapidité de leur réponse dépend du nombre d’enfants qui courent dans leur salon ou des courses urgentes pour un membre de leur famille. Nous vous remercions d’avance pour votre compréhension. 

Restez chez vous mais restez solidaires.

Articles comparables

1 Mars 2022

Pourquoi est-ce important que les organismes de promotion de l’égalité puissent agir en justice

Le gouvernement flamand veut doter son nouvel institut flamand des droits humains (Vlaamse mensenrechteninstituut, VMRI) d'une Chambre des litiges, qui rendra des jugements non contraignants. Il s'inspire en partie du fonctionnement du College voor de Rechten van de Mens néerlandais. En revanche, il ne prévoit pas d’assistance juridique aux victimes de discrimination qui veulent aller devant cette Chambre des litiges ou éventuellement plus tard devant les tribunaux. Les droits des citoyens seront donc moins bien défendus que par Unia aujourd’hui, ou par les bureaux locaux de lutte contre les discriminations aux Pays-Bas.

17 Décembre 2021

Le gouvernement flamand discute de la création d’un « Unia flamand », Unia réagit

Le gouvernement flamand discute actuellement de la création d'une institution flamande en charge de l'égalité, amenée à reprendre les compétences d'Unia en Flandre. Le projet actuel soulève des questions de la part des organisations non-gouvernementales flamandes et des institutions internationales telles que l'ONU. Unia rejoint leurs inquiétudes quant aux risques de recul de la protection des droits humains en Flandre.